Orygeen veut devenir un spécialiste des PPA

Print Friendly, PDF & Email

Les PPA (power purchase agreement) à la française sont-ils en train d’émerger pour de bon ? Certains acteurs croient très fort à ces accords de gré à gré, tel Engie qui en fait l’un de ses axes prioritaires ou Eurowatt qui creuse également le sujet. Mais pour l’instant, peu d’affaires ont été conclues. Un contrat de fourniture exclusive vient néanmoins d’être signé par Akuo Energy avec le moteur de recherche Qwant.

Un contexte de plus en plus favorable

Les développeurs-exploitants ne sont pas les seuls à s’intéresser à la question. Les opérateurs de performance énergétique aussi. Témoin la société Orygeen, basée à Montrouge (Hauts-de-Seine) qui peaufine en ce moment son offre et son expertise sur le sujet. Son directeur général et cofondateur Jean-Pierre Riche (également fondateur d’Okavango) est persuadé que les PPA sont promis à un bel avenir dans l’Hexagone – et dans le monde : « deux raisons à cela en France : primo, les installations d’énergies renouvelables vont commencer à sortir de l’obligation d’achat et les nouveaux projets apportent moins de visibilité. Secundo : nombre d’entreprises énergivores sont à la fois engagées dans une démarche bas carbone et veulent maîtriser le prix de l’énergie ».

Profiter du vecteur de l’agrégation

Coté production d’électricité, cette société centrée sur la chaîne de valeur de l’efficacité énergétique est en train de conclure un accord avec ...