Deux secrétaires d’Etat sans attribution pour l’instant chez Nicolas Hulot

Print Friendly, PDF & Email
Brune Poirson (LREM). Crédit : creative commons

Dans ce corps politique en mutation qu’est le gouvernement Edouard Philippe, ce n’est pas toujours la fonction qui crée l’organe… La preuve avec deux personnalités nommées hier, Brune Poirson (La République En Marche) et Sébastien Lecornu (Les Républicains). Ils sont nommés « secrétaires d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire ». Mais pour l’instant, nul ne sait de quelle mission ils seront chargés.

Sébastien Lecornu (LR)

Leur poste sera-t-il précisé plus tard au Journal officiel ou seront-ils les « couteaux-suisses » de Nicolas Hulot ? Pour l’instant, l’absence d’attribution précise évoque le poste de Benjamin Griveaux (LREM), nommé « secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie », avec un rôle transversal d’adjoint du ministre, sur tous les sujets. En attendant d’y voir plus clair, résumé du parcours de ces deux nouvelles recrues qui incarnent deux symboles : la victoire sur le Front national pour l’une, l’ascension des jeunes en politique pour l’autre, par ailleurs  ancien directeur de campagne de Bruno Le Maire.

Brune Poirson (LREM), nouvelle en politique

Cette habitante d’Apt vient d’être élue députée du Vaucluse sous l’étiquette LREM, elle doit donc laisser la place à son suppléant Adrien Morenas. Brune Poirson, 35 ans, est diplômée de Sciences-Po Aix, de la London School of Economics et de l’université américaine Harvard. Elle a été attachée parlementaire d’un député travailliste au Royaume-Uni puis directrice du développement durable en Inde pour une filiale de Veolia, Veolia Water India.

Parmi les facteurs déclencheurs de sa nomination : sa victoire sur le Front national aux législatives. Elle a en effet décroché 50,68% des voix dans le fief de sa prédecesseure Marion Maréchal Le Pen. Pour rappel, cette dernière a décidé après la présidentielle de mettre sa vie politique entre parenthèses et a donc laissé Hervé de Lépinau (FN) se présenter dans sa circonscription.

Sébastien Lecornu (LR), proche de Bruno Le Maire

A 31 ans seulement, il est le plus jeune membre du gouvernement Philippe II. Mais il ne sort pas de nulle part : militant UMP dès 16 ans, assistant parlementaire de Franck Gilard (UMP puis LR), maire de Vernon (Eure), conseiller au cabinet de Bruno Le Maire quand il était secrétaire d’Etat aux Affaires européennes puis ministre de l’Agriculture, conseiller départemental puis président de l’Eure, secrétaire départemental de la fédération LR de l’Eure…

A la différence de Brune Poirson, Sébastien Lecornu n’a pas d’expérience dans l’environnement. Son profil est avant tout politique. Pendant la primaire de la droite et du centre, il a été directeur de campagne de Bruno Le Maire, dont il est toujours très proche. Après la victoire de François Fillon, il a été directeur adjoint de la campagne de ce dernier.

Symbole de cette droite qui ne résiste pas aux sirènes macronistes, il est aussi un totem de la jeunesse en politique. Habitué des records, Sébastien Lecornu a été le plus jeune assistant parlementaire à 19 ans, le plus jeune conseiller ministériel à 22 ans et le plus jeune président de département à 28 ans.