La Corée du Sud quitte le nucléaire

Print Friendly, PDF & Email
La Corée du Sud dispose de 25 réacteurs. En rose sur la carte, les centrales en fonctionnement et en jaune, les centrales en projet (Crédit : Association nucléaire mondiale)

Après la Suisse, la Corée du Sud. Le 5e producteur mondial d’électricité nucléaire quitte l’atome, les écologistes se réjouissent et les médias français s’interrogent sur l’impact de cette sortie sur la filière nucléaire tricolore… Ce qui est sûr, c’est que c’est une bonne nouvelle pour le secteur des énergies renouvelables. L’annonce a été faite hier par le président sud-coréen Moon Jae-In, élu en mai, lors d’une cérémonie de fermeture définitive du réacteur Kori-1. Implanté à Busan, à 300 km au sud de Séoul, il fonctionnait depuis 40 ans. « Nous annulerons complètement les plans de construction de nouveaux réacteurs en cours d’élaboration », a promis le nouveau chef de ...