Climat : les associations du RAC publient leur feuille de route idéale

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Flickr/Roger901)

Suite au retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris le 1er juin, « Emmanuel Macron a réaffirmé un volontarisme français et européen qui n’existe pas », selon Benoit Hartmann, directeur général du Cler. Les associations écologistes attendent donc le président français au tournant. Première étape : la feuille de route « climat »du gouvernement, censée sortir avant le sommet du G20 du 7-8 juillet. La pression monte : elle était prévue pour le 21 juin. Et surtout, l’enjeu est de taille : si ce plan manque d’ambition, la France n’atteindra même pas les objectifs de sa loi de transition énergétique (LTE). Le Réseau Action Climat (RAC), composé de nombreuses associations telles que le Cler, Oxfam ou Greenpeace, a donc fait des propositions au nouveau pouvoir. GreenUnivers en a sélectionnées cinq liées au marché de la transition énergétique.

EDF : un plan à horizon 2025

« Il faut trouver une voie de sortie à EDF, faire en sorte que le groupe fasse sa transition énergétique », rappelle Cyrille Cormier, ...