EMR : Centrale Nantes et l’Ifremer mutualisent leurs centres d’essais

Print Friendly, PDF & Email

Le terrain de jeu s’agrandit pour les sciences appliquées aux énergies marines renouvelables (EMR). L’Ecole Centrale de Nantes et l’Ifremer mettent en réseau leurs centres d’essais respectifs, dans le cadre d’un projet baptisé TheoRem.

Au Croisic (Loire-Atlantique), Centrale Nantes dispose notamment du Sem-Rev depuis 2015, un espace maritime d’1 km2, à 20 kms de la côte et 35 à 40 mètres de profondeur, avec en plus et même surtout un raccordement électrique. L’école possède aussi trois bassins océaniques.

Sites pleinement opérationnels

Pour sa part, l’Ifremer apporte ...