Le papier en pierre ne laisse pas de marbre

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Zeri)

Un papier qui ne se froisse pas et résiste aux taches, c’est déjà pas mal. Mais s’il évite aussi de couper des arbres, c’est encore mieux. La société Innov’Blue, basée à Paris, va commercialiser en France le « stone paper » ou papier minéral, fabriqué à partir de pierres issues de rebuts de carrières. Il faut une roche riche en carbonate de calcium pour ce faire, par exemple la craie ou le marbre. La poudre ...

Article précédentVite vu
Article suivantAu Royaume-Uni, National Grid veut disposer de son propre stockage

2 COMMENTS

  1. Selon la société Innov’Blue, « le papier minéral peut se recycler avec le plastique recyclé (symbole de triangle avec n°2). Le papier minéral ne contient pas de composant toxique – contrairement à beaucoup de papiers. Si par accident, il est jeté avec le papier, cela ne gênera pas le processus de recyclage, car aucun élément toxique ne sera émis. Si incinéré, il va stabiliser le procès d’incinération. Le même minéral est déjà utilisé à cette fin dans les usines d’incinération ».

  2. Bonjour,
    Dans quelle filière recycle-t’on le stone paper ? Concrètement, j’achète un cahier en stone paper, une fois que je n’en ai plus besoin, je le jette où ?
    Merci !

Comments are closed.