La forêt méditerranéenne a-t-elle assez d’énergie pour les grandes centrales biomasse ?

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
onf
Crédit : ONF

« La demande croissante en bois énergie est une occasion historique pour remettre la sylviculture en marche », formule Daniel Luccioni, président de Fransylva Corse. Représentant des propriétaires forestiers privés, Fransylva (ex-Forêt Privée Française) est l’un des commanditaires d’une étude* sur la forêt méditerranéenne présentée a semaine dernière et consultable ci-dessous. Son but ? Mieux caractériser cet ensemble forestier qui va de Menton à Perpignan en passant par Valence et Bonifacio. Et surtout, décrire les usages actuels et futurs d’un milieu fragile, à croissance lente, exposé à la sécheresse et aux incendies.

Avis antagonistes

Les auteurs s’intéressent notamment au bois énergie et à l’impact des deux méga-centrales ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.