Solaire : la CRE contre la prime autoconsommation

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : CRE)

La commission de régulation de l’énergie (CRE) a une nouvelle fois sorti son crayon rouge, cette fois pour noter les projets d’arrêtés tarifaires pour le solaire (<100 kW). Son avis, défavorable, cible en particulier la prime à l’autoconsommation prévue en métropole.

Cliquer pour agrandir

La CRE a officialisé lundi 20 mars deux délibérations portant sur les projets d’arrêtés tarifaires qui doivent régir la rémunération des petites installations photovoltaïques. Sur le principe, la CRE ne réfute pas l’architecture proposée et notamment l’alignement progressif des tarifs d’achat pour l’intégré au bâti et le surimposé (voir ci-contre). En revanche, la chasseuse de « rémunérations excessives » a trouvé beaucoup à redire sur la mise en place d’un tarif d’achat pour la vente en surplus, fixé à 6c€/KWh, associé à une prime à l’autoconsommation comprise entre 100€ et 800€/kW installé.

Mise en cause de la pertinence du soutien

La CRE demande tout bonnement la ...