Pour Engie, la métamorphose se présente bien

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Engie)

La sortie du charbon ne se passe pas si mal que cela chez Engie. Le développement des activités bas carbone semble compenser en partie la baisse de chiffre d’affaires que provoque le plan de cessions couplé à l’influence négative des commodities – achat-vente de gaz notamment. Ce sont les deux messages martelés par Isabelle Kocher lors de la présentation des résultats 2016 d’Engie ce matin. « Nous sommes en avance sur le plan de marche présenté l’année dernière et la transformation s’opère dans de bonnes conditions », affirme la directrice générale, accompagnée à la tribune par Judith Hartmann, en charge des finances.

Dix fois moins de pertes

De fait, la perte nette de 4,6 Mds€ d’Engie en 2015 a été divisée par dix (400 M€) cette année. L’Ebitda se maintient à 10,7 Mds€ et le chiffre d’affaires baisse finalement assez peu : 66,6 Mds€ contre 69,9 Mds€ en 2015. Last but not the least, l’énergéticien a bien géré sa dette : il l’a réduite de 2,9 Mds€ (24,8 Mds€).

Le groupe n’est donc pas si mal ...