Engie fait sa révolution

Print Friendly, PDF & Email

Engie resultats_annuels_2015_vf« La transition énergétique, c’est en fait la révolution énergétique », a indiqué Gérard Mestrallet, président d’Engie, lors de la présentation des résultats 2015 ce jeudi. Signe du chambardement en cours dans ce groupe de 69,9 Mds€ de chiffre d’affaires, Engie a vendu hier la bagatelle de 13 GW de production électrique d’origine thermique, aux Etats-Unis, en Inde et en Indonésie, subissant au passage une perte comptable de 1 Md€. Et les pertes additionnées dans l’exploration-production, le marché » de gros de l’électricité aux Etats-Unis et le gaz naturel liquéfié aboutissent à 8,7 Mds€ de dépréciations comptables, traduites dans le résultat du groupe par une perte historique de 4,6 Mds€.

Ce n’est pas fini, puisque les cessions réalisées représentent un tiers du programme de ventes d’actifs, de 15 Mds€ sur trois ans, auquel s’ajoute un plan d’économies d’un milliard d’euros, également triennal, baptisé « Lean 2018« .  Pour ne pas se mettre trop de pression en la matière, le groupe, qui dispose quand même de 10 Mds€ de liquidités, annonce déjà son dividende sur les exercices 2017 et 2018 : 0,7€ par action pas plus, contre 1€ cette année.

Prog rotation

L’avenir est ailleurs désormais. « Il nous faut redessiner ...