Le fonds français GreenWish mobilise de gros moyens pour investir dans les EnR en Afrique

Print Friendly, PDF & Email

Article complété le 30 mars 2017.

Ils ne sont pas encore si nombreux, les fonds de private equity basés en France qui disposent de 270 M$ (250 M€) à investir dans les énergies renouvelables en Afrique. C’est le cas de GreenWish Partners, encore discret mais dont on devrait entendre un peu plus parler désormais. Il a été fondé en 2014 par Charlotte Aubin-Kalaidjian, auparavant directrice générale de Morgan Stanley Investment Management, et Gilles Parmentier, un ancien de la Banque Mondiale et de Macquarie.

Première opération au Sénégal

Le fonds a d’abord levé 20 M$ (18,5 M€) auprès d’investisseurs individuels sénégalais et français. Il est épaulé par d’anciens dirigeants de grands groupes : le président du conseil d’administration de GreenWish n’est autre que Patrick Ponsolle (ex Suez, Eurotunnel…) alors que Jean-Louis Vinciguerra (ex Rothschild, Indosuez, Fonds Aga Khan…) dirige le comité d’investissements.

Surtout, GreenWish a réussi en mai 2016 à convaincre le fonds ...