Efficacité énergétique : de nouvelles pompes industrielles moins énergivores

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Wilo)

La réglementation, ça a du bon. Sur le secteur énergivore des pompes industrielles, la directive européenne Energy Related Products (ERP), entrée en vigueur en 2011, durcit un peu plus chaque année les normes techniques des appareils. On comprend l’intérêt de ce texte quand on sait que dans le seul Hexagone, les pompes représentent 11% de la consommation électrique industrielle en 2015, selon le Bilan prévisionnel de RTE. Un chiffre qui, en outre, ne tient pas compte des appareils utilisés en nombre dans le bâtiment, pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire par exemple. Et pas non plus des consommations dans les stations d’épuration, où les pompes représentent, selon une estimation de la Commission de régulation de l’énergie, 15% des dépenses d’énergie.

Un retour sur investissement motivant

Or, les nouvelles pompes que mettent sur le marché les fabricants présentent un potentiel d’économies dont il serait dommage de se passer. L’industriel allemand Wilo SE par exemple commercialise ...