Stockage : intégration verticale ou spécialisation ? [Etude]

Print Friendly, PDF & Email

edf-stockage_batteries Le cabinet d’études Xerfi vient de se livrer à un exercice de prospective sur le stockage d’électricité en France et dans le monde*. Sans surprise, l’institut ne prévoit pas de grands développements pour le stockage stationnaire dans l’Hexagone – l’outre mer étant, lui, plus prometteur. « Il apparaît que le système électrique français a une bonne résilience et ne nécessitera pas de capacités supplémentaires de stockage massif de l’énergie à l’horizon 2030 », écrit Pierre Paturel, auteur de l’étude, s’appuyant en particulier sur les travaux menées pour le compte de l’Ademe en 2013.

Prévisions divergentes

Coté autoconsommation avec batterie, pas grand chose à attendre non plus, car ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.