Éolien offshore : Dong l’emporte aux Pays-Bas avec un prix record de 72,70€/MWh

Print Friendly, PDF & Email

Map_borssele-UK_com

Le premier développeur mondial de parcs éoliens offshore, Dong Energy (récemment entré en Bourse), sort vainqueur de l’appel d’offres néerlandais pour la construction et l’exploitation de deux parcs de 350 MW chacun, Borssele 1 et 2 et bat au passage le record (détenu par Vattenfall) du tarif d’achat le plus bas jamais négocié pour cette énergie : 72,70€/MWh (hors raccordement) sur 15 ans. Le Danois l’a emporté face à une douzaine de consortiums mobilisés pour cette compétition très concurrentielle : le prix était le seul critère de sélection avec un plafond instauré déjà très bas de 124€/MWh.

« Coup de tonnerre » pour les uns, « milestone » pour les autres : ce nouveau record marque en effet un tournant dans l’histoire de l’éolien offshore puisque le prix des deux parcs – raccordement compris – passe pour la première fois sous la barre fatidique des 100€/MWh. Une ambition que Dong Energy s’était fixée pour 2020 : pari tenu, en avance.

Quatre ans avant la mise en service

Les deux parcs éoliens devront en effet être mis en service dans un délai de quatre ans (flexibilité d’un an). A comparer avec ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.