Ecomobilité : Freshmile se recharge avec la CDC

Print Friendly, PDF & Email
Freshmile Charge parking double
(Crédit : Freshmile)

Officiellement désignée « opérateur de la transition écologique et énergétique » par François Hollande, la Caisse des dépôts boucle un nouvel investissement dans l’écomobilité. Quelques mois après avoir injecté 2,8 M€ au capital de MOPeasy, la CDC se rapproche de l’opérateur strasbourgeois de bornes de charge pour véhicules électriques, Freshmile, avec qui elle a fondé une coentreprise. La nouvelle entité a de quoi appuyer sur l’accélérateur.

Logiciels et appli mobiles pour faciliter la charge

Créée en 2006 par Arnaud Mora, Freshmile exploite une ...

 centaine de bornes de charge en France pour le compte de collectivités et d’acteurs privés. L’entreprise a développé depuis 2010 une série de logiciels et d’applications mobiles facilitant la localisation, la charge et le paiement pour les conducteurs de véhicules, la supervision technique et la gestion de la maintenance pour les propriétaires de bornes. L’entreprise peut prendre en charge l’achat, l’installation et l’exploitation des bornes pour le compte de tiers, tout comme elle peut intervenir en aval sur une flotte de bornes existantes. « Notre seul critère, c’est que les bornes soient communicantes, ce qui est le cas de la plupart des modèles installés aujourd’hui », explique Armelle Chassang, responsable de la communication de Freshmile.

En France, en Europe puis dans le monde

L’entreprise commence tout juste à s’étendre à l’international : en Allemagne et en Espagne où elle a installé quelques bornes. A quoi s’ajoutent « 400 bornes signées essentiellement auprès de collectivités françaises », selon Armelle Chassang. « Nous sommes heureux que la France soit précurseur en matière de mobilité électrique, car l’avance que nous construisons aujourd’hui chez nous sera exportable dans les pays qui passeront demain à la mobilité électrique », indique Arnaud Mora dans un communiqué.

La coentreprise tout juste créée avec CDC, baptisée Freshmile Services, reprendra et accélérera cette activité d’opérateur, tandis que Freshmile poursuivra les activités d’ingénierie et de R&D en toute indépendance. Freshmile Services est dotée de 2 millions d’euros. Elle est détenue à 62% par Freshmile et à 38% par la Caisse des dépôts.

Vers l’interopérabilité des réseaux à l’échelle européenne

L’Union européenne impose depuis l’an dernier l’interopérabilité des réseaux de charge européens. Cette directive est en cours de transposition en droit national. En France, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) et Gireve, le Groupement pour l’Itinérance de la Recharge Électrique des Véhicules, viennent de conclure un accord visant à concrétiser cette interopérabilité dans le cas des réseaux de recharge publics. A terme, les 70 réseaux de recharge développés par des collectivités françaises seront référencés via la plateforme Gireve (localisation et état de disponibilité en temps réel). Ces bornes deviendront ainsi accessibles aux abonnés d’opérateurs tiers (itinérance entrante), de même que des abonnés à ces services pourront accéder à toutes les bornes répertoriées par Gireve (itinérance sortante).