Voltalia lève 100 M€, moins que prévu (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

voltaliaAlors que la start-up de la chimie verte Deinove, cotée sur Alternext, a annulé sine die son augmentation de capital, le 4 juillet, en raison de conditions de marché jugées difficiles, Voltalia vient d’annoncer une collecte de 100,1 M€, soit près de 20 M€ de moins qu’espéré initialement. Depuis quelques jours, ...

la Bourse est morose : le Cac 40 est dans une tendance négative et est même passé ce matin en-dessous de la barre symbolique des 4 400 points sur fond d’inquiétude des investisseurs à la veille de l’ouverture de la saison des résultats.

Le développeur et exploitant de centrales éoliennes et solaires a émis 11.639.660 actions nouvelles, au prix de 8,60 euros, le bas de la fourchette indicative de prix. La société est ainsi valorisée à 210 M€, contre 102 M€ précédemment.

Transfert sur Euronext

Dans le détail, 10,6 millions d’actions – soit 91,2% du total – ont été allouées dans le cadre de l’offre avec délai de priorité pour les actionnaires existants, 800.677 actions en placement global (6,9%) et 221.036 actions dans le cadre de l’offre à prix ouvert (1,9%). La clause d’extension n’a pas été exercée. Le début des échanges des actions nouvelles aura lieu le 11 juillet. La société a parallèlement réalisé son transfert du Marché Libre sur Euronext, compartiment B.

Voltalia a par ailleurs décidé le regroupement des actions de la société à raison de 10 actions anciennes d’une valeur nominale de 0,57 euro contre 1 action nouvelle d’une valeur nominale unitaire de 5,70 euros.

90 M€ apportés par Creadev

Propriétaire avant l’opération de 92,7% du capital via la holding Voltalia Investissement, le fonds Creadev (famille Mulliez) avait annoncé participer à l’augmentation de capital hauteur de 90 M€. Il passe à 91,5% du capital alors que le flottant représente désormais 8,4% (contre 7,3% auparavant). Initialement, Voltalia espérait une répartition différente pour rendre le titre plus liquide : 84,3% pour Voltalia Investissement et 15,7% pour le flottant (avant exercice de la clause d’extension et de l’option du surallocation).

Multiplier par sept les capacités de production

Le chantier de construction de Voltalia du parc éolien d'Areia Branca au Brésil. (Crédit : Voltalia)
Le chantier du parc éolien d’Areia Branca au Brésil. (Crédit : Voltalia)

Les fonds doivent lui permettre notamment de financer, dans les douze prochains mois, la construction des parcs éoliens terrestres remportés au Brésil (291 MW) et, dans une moindre mesure, ses centrales en France (20 MW). Voltalia compte multiplier par sept ses capacités de production électrique d’ici mi-2016, pour atteindre 363 MW contre 52 MW aujourd’hui.

L’entreprise espère pouvoir autofinancer son développement à l’horizon 2016-2017, avait expliqué son directeur général, Sébastien Clerc, lors de l’annonce de l’augmentation de capital, le 24 juin dernier. Son chiffre d’affaires (18,6 M€ en 2013) devrait atteindre 130 M€ en 2018.

Voltalia avait réalisé une précédente levée de fonds de 63,2 M€ en 2012.