En bref : Alliance de pôles sur la chimie du végétal

Print Friendly, PDF & Email

Les pôles de compétitivité jouent la carte de l’union. Début 2012, des pôles s’organisaient en meute sur le marché des réseaux électriques intelligents, par exemple. Cette fois, trois pôles s’allient sur la chimie du végétal et créent l’association « France Eco-Extraction ».

Pass (Parfums Arômes Senteurs Saveurs), PEIFL (Pôle Européen d’Innovation Fruits et Légumes) et Trimatec (écotechnologies) formalisent ainsi trois années de travail en commun sur les procédés d’extraction du végétal. L’association visera à favoriser la mutualisation, le développement et la diffusion des compétences, des méthodes et des outils d’éco-extraction du végétal, tout en développant des actions à l’international. Et la finalité sera naturellement de faire émerger des projets de R&D innovants et collaboratifs, finalité première des pôles de compétitivité. « L’étape d’extraction mobilise 70% des investissements et 50% des consommations d’énergie dans l’agroalimentaire, la chimie fine, la pharmacie et la cosmétique », rappelle un communiqué.

Pour plus d’informations : le site Internet des pôles de compétitivité