Systematic s’organise en « meute » sur le marché des smart grids

Print Friendly, PDF & Email

Mettre les TIC (technologies de l’information et de la communication) au service de l’énergie : c’est le défi du nouveau groupe thématique Gestion intelligente de l’énergie, impulsé par le pôle de compétitivité francilien Systematic, présenté aujourd’hui à Paris. Il réunit des pôles de compétitivité (Advancity, Tenerrdis…), des grands groupes (Air Liquide, Alstom, EDF…), des start-up (Ijenko) ou encore des grandes écoles (Supélec…).

Lancé en 2005, Systematic articule ses activités autour de 4 grands axes : automobile et transport, télécoms, confiance numérique et sécurité et enfin gestion intelligente de l’énergie. C’est autour de ce dernier domaine que le pôle et ses partenaires veulent faire labelliser des projets collaboratifs, fédérer la recherche et travailler avec le COSEI (Comité stratégique des filières Eco-industries). Leur objectif ? Stimuler la croissance, l’innovation via les dépôts de brevets et la création d’emplois.

Une « meute » sur le marché des smart grids

Pour Jean-Luc Beylat, président de Systematic, le marché du smart grid nécessite de « chasser en meute ».  En 2012, ces acteurs devront plancher sur leur fonctionnement en réseau et définir une feuille de route pour identifier les verrous technologiques à lever pour le développement des smart grids en France. Leur réflexion permettra d’alimenter la DGCIS (Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services).

Après quatre premiers rendez-vous et la mise sur agenda des objectifs, le groupe thématique doit « parvenir à créer une synergie et une histoire commune », explique Axel Strang, chargé de mission filières vertes à la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC). A terme, tous ces acteurs élargiront leur domaine d’intervention aux technologies des smart cities.

Article précédentAlliance Environnement se lance, les poches pleines (Premium)
Article suivantAppel d’offres éolien terrestre : les lauréats enfin sélectionnés outre-mer et en Corse (Premium)

2 COMMENTS

  1. Très bonne idée de réunir les métiers, échanger pour avancer !

    Une occasion de rencontre élargie avec les acteurs de l’énergie et du bâtiment peut être aussi opportune…

    Nous avons positionné Smart Grid Expo, salon 100% professionnel, aux côtés d’EnR (le salon des énergies renouvelables) pour mettre en avant la réponse qu’apportent les technologies Smart Grid à l’intégration des EnR, la gestion du mix énergétique etc.

    Profitez-en pour vous tenir au « courant » (biensur !) des avancées de ces thématiques.

    Plus d’info sur http://www.smart-grid-expo.com

    Venez présenter vos solutions ou visiter l’évènement.

  2. Bravo pour cette mise en synergie sur cette thématique porteuse de tant de développements.
    Notre CLUSTER, le CLUSTER BATIMENT ECONOME, oeuvre dans le domaine que nous avons appelé SMART ENERGY SYSTEMS.
    Au travers de cette nouvelle industrie émergente, nous militons pour la création d’une AGENCE DES TRANSFERTS DE TECHNOLOGIES et de l’OUT-NOVATION.
    http://www.batimenteconome.com/telechargements/AGENCE_TRANSFERTS_TECHNOLOGIES_OUT-NOVATIONS-Description-070212.pdf

    En effet, bien des technologies nécessaires au développement de toute l’industrie des SMART GRIDS existe en partie au sein du monde de l’aéronautique largement présent en France.
    Il me paraît indispensable et stratégique d’associer le PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ AEROSPACE VALLEY à « la meute »…
    Pour mémoire, nous avions déposé un dossier de GRAPPE D’ENTREPRISES auprès de la DATAR sur la thématique des SMART ENERGY SYSTEMS, lequel dossier n’a pas été validé…
    Bonne route à « la meute ». Comment peut on s’y associer?
    La synthèse des travaux du CLUSTER est disponible sur :
    http://www.batimenteconome.com/telechargements/CLUSTER-Synthese_travaux-25099.pdf
    http://www.batimenteconome.com/telechargements/GRAPPE-DOSSIER_COMPLET_SIGNE-071010.pdf

    Bernard REYNIER
    Ingénieur INPG
    Fondateur du CLUSTER BÂTIMENT ÉCONOME

Comments are closed.