Qui veut tester ses solutions énergétiques sur les bâtiments parisiens ?

Print Friendly, PDF & Email

Un appel à projets sur l’efficacité énergétique des bâtiments est lancé par le Paris Région Lab, en partenariat avec l’Agence Parisienne du Climat et le soutien de la Ville de Paris. Ce dispositif donnera la possibilité à des sociétés du secteur d’expérimenter leurs solutions sur des bâtiments pilotes (logements, bureaux, musées, immeubles privés…) pour une durée maximum de 12 mois.

Particulièrement énergivore, le parc des bâtiments franciliens est le fruit de toutes les attentions. Il fait déjà l’objet de deux appels à projets pour la rénovation énergétique, lancés par l’Ademe Île-de-France en mai dernier.

Paris Région Lab est une association de promotion de l’innovation francilienne, soutenue par la Ville de Paris et la région Île-de-France. L’appel à projets vise des innovations « apportant un gain net et substantiel » sur les énergies consommées. Il a pour objectif de sélectionner des solutions de préférence « réversibles », qui ne touchent pas à la structure des bâtiments, et d’organiser leur expérimentation par la mise en relation avec des territoires d’accueil.

Maîtrise de la demande d’électricité

Les projets doivent se centrer sur les technologies liées à la maîtrise et à la gestion des consommations d’énergie (capteurs de mesure, solutions de suivi des consommations, compteurs intelligents…).

Les porteurs de projets éligibles pourront solliciter une aide financière du Fonds « Paris Innovation Amorçage », mis en place par la Ville de Paris et Oséo.

Une première date pour le dépôt des dossiers est fixée au 3 juillet prochain.

Cet appel entre dans le cadre du Plan climat établi par la Ville de Paris en 2007. Celui-ci prévoit à l’horizon 2020, et par rapport à 2004, une baisse de 25% des émissions de gaz à effet de serre et des consommations énergétiques du territoire et un seuil de 25% de consommation énergétique provenant des énergies renouvelables.

Pour plus d’informations :

Le site Internet de la Ville de Paris, pour consulter le cahier des charges de l’appel d’offres