Quatrième appel à projets pour soutenir les éco-industries

Print Friendly, PDF & Email

Pour lutter contre les pollutions locales en développant les filières vertes, le gouvernement lance, comme prévu, un quatrième appel à projets éco-industries, mise en oeuvre directe de la feuille de route « Ambition écotech » établie par le Comité d’orientation stratégique des éco-industries (COSEI), en janvier dernier. Une carotte de 9 millions d’euros qui doit permettre de développer des démonstrateurs à fort potentiel économique et environnemental, de soutenir des procédés et des services innovants, ainsi que des projets de R&D pour :

  • préserver les ressources naturelles et limiter les impacts des activités humaines sur la santé et la sécurité des personnes ;
  • réduire les impacts et gérer les ressources naturelles pour mieux traiter les environnements pollués ;
  • transformer et valoriser les déchets pour passer d’une économie des déchets à une économie des matières premières réutilisées ;
  • produire de façon durable et améliorer, dès la conception, les performances environnementales des produits et procédés.

Il s’agit de l’une des 87 actions concrètes préconisées par le COSEI pour améliorer la compétitivité des éco-industries françaises.

Sont concernés les entreprises qui conçoivent et développent des projets industriels expérimentaux de développement et d’innovation collaboratifs. Les projets portés par des PME feront l’objet d’une attention particulière. Les candidats peuvent être des consortiums d’industriels (grandes entreprises, PME, entreprises de taille intermédiaire) ou des entreprises de moins de 2000 salariés.

La date limite de réception des dossiers est fixée au 9 mai. Les résultats seront dévoilés fin septembre.

Trois appels à projets éco-industries ont été successivement lancés en 2009, 2010 et 2011 : au total, 91 projets ont été retenus représentant un investissement en R&D d’un montant de 150 millions d’euros.