Plan de crise chez Vergnet pour tenir jusqu’en 2013 (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Après deux années de vaches maigres en 2008 et 2009, Vergnet avait réalisé un chiffre d’affaires record de 82,4 millions d’euros en 2010, plus du double de sa performance historique. L’année 2011 semblait bien partie pour le seul fabricant français de turbines, spécialiste des éoliennes tout risque pour les zones cycloniques, qui visait 120 M€ avec un business plan ambitieux.

La contre-performance est rude aujourd’hui après l’annonce d’un chiffre d’affaires 2011 de seulement 67,7 M€. Et Vergnet court toujours après la rentabilité, avec une perte d’exploitation qui se creuse, attendue à 10 M€. Un échec commenté par son PDG Marc Vergnet, qui a dû licencier, va arrêter une usine et cherche des fonds pour « tenir la soudure jusqu’en 2013 ».

Réduction d’effectif de ...