En bref : Photowatt, appels à projets bâtiment vert et déchets du BTP

Print Friendly, PDF & Email

France

  • Solaire

Des candidats de dernière minute pour Photowatt : à peine parti d’EDF EN, son fondateur et ancien président Pâris Mouratoglou pourrait s’intéresser à la reprise du producteur de cellules et panneaux photovoltaïques de Bourgoin-Jallieu (Isère), selon le quotidien les Echos. Il aurait signé un accord de confidentialité pour accéder aux informations financières. Pâris Mouratoglou est déjà actionnaire d’un fabricant de cellules solaires à couches minces, Nexcis, implanté à Rousset (Bouches du Rhône). Toujours selon Les Echos, le groupe franco-italien ST Microelectronics, qui produit des panneaux solaires en Italie avec Sharp et Enel, aurait également signé un accord de confidentialité. Plusieurs PME seraient également sur les rangs, dont Solarezo et l’équipementier ECM Technologies. L’administrateur judiciaire a demandé un report de la date limite pour le dépôt des offres, initialement fixée au vendredi 13 janvier. Une nouvelle date devrait être annoncée demain par le tribunal de commerce.

  • Bâtiment vert

La construction et la rénovation durable sont au coeur d’un nouvel appel à projets lancé par la région Midi-Pyrénées, en partenariat avec l’Ademe. Ouvert jusqu’au 5 juin prochain, cette session 2012 met l’accent sur la performance énergétique à l’heure de la réglementation thermique 2012. D’autres thèmes devront également être explorés par les candidats (collectivités territoriales, organismes du logement social, TPE-PME, associations, etc) : réduction des impacts environnementaux, préservation des ressources en eau, limitation des émissions de gaz à effet de serre, système de management environnemental… Chaque lauréat pourra recevoir jusqu’à 400.000 euros d’aides. Pour plus d’informations : le site de la région Midi-Pyrénées.

  • Déchets issus du bâtiment et des travaux publics (BTP)

Les recherches sur le recyclage et la valorisation des déchets de BTP sont trop peu explorées, note l’Ademe, qui lance un appel à projets R&D sur quatre thématiques liées : expérimentation sur un chantier; technologies, techniques et procédés; caractérisation; impacts environnementaux, économiques, sociaux et sanitaires. Adressé aux acteurs de la recherche publics et privés, le dispositif vise le secteur de la construction et ses activités connexes. Les candidats ont jusqu’au 30 mars prochain pour se faire connaître. Pour plus d’informations : le site de l’Ademe.