L’hydrolienne d’OpenHydro fait tourner la tête de DCNS (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Le groupe français de construction navale militaire confirme son intérêt pour l’hydrolienne de 0,5 MW de l’irlandais OpenHydro. Après son entrée au capital de la société en janvier 2011, DCNS ...

 

Article précédentEn bref : Photowatt, appels à projets bâtiment vert et déchets du BTP
Article suivantEolien : L’Etat appuie Windustry France avec 1,8 million d’euros (Premium)