Investissements des fonds français dans les cleantech : 95 M€ au 2e trimestre 2011

Print Friendly, PDF & Email

C’est un record depuis la création en janvier 2010 du Baromètre des investissements du Club Cleantech de l’Association des investisseurs en capital (Afic), réalisé à partir des données de GreenUnivers en partenariat avec Ernst & Young : les fonds de private equity français ont apporté 95,4 M€ aux sociétés des cleantech au deuxième trimestre 2011, dans le cadre de 18 levées de fonds. Ce bon chiffre tranche avec le résultat morose du premier trimestre, durant lequel les fonds avaient investi seulement 25,6 M€ lors de 17 opérations. La progression est aussi très nette par rapport au premier trimestre 2010 : + 70%.

Par secteurs, les énergies renouvelables arrivent en tête avec 8 opérations représentant près de 52 M€. Viennent ensuite les transports avec 3 opérations pour 8 M€. L’efficacité énergétique est en retrait : seulement 2 opérations pour 6,8 M€, après un premier trimestre particulièrement dynamique (5 deals pour 9,7 M€).

Le capital développement hyper dominant

Par stade de maturité, le capital développement domine très largement avec 10 deals pour près de 80 M€, loin devant le capital risque (7 deals pour 14,7 M€). Un seul premier tour a été recensé lors de ce trimestre.

La plus grosse levée de fonds du trimestre est signée par le groupe Fonroche, qui a relevé 15 M€ auprès d’Eurazeo qui lui avait déjà apporté 25 M€ au printemps 2010. Un nouveau financement destiné à soutenir la diversification de la société dans le biogaz et son offensive à l’international dans le solaire. Le fabricant d’éoliennes Vergnet arrive en deuxième position avec 13 M€ récoltés auprès du Fonds stratégique d’investissement (sans compter les 5 M€ apportés par le groupe breton Nass&Wind).

Télécharger ici le Baromètre AFIC GreenUnivers 2Q 2011 (PDF)

Plus d’informations sur le Club Cleantech AFIC ici.