Quel bruit feront les futures voitures électriques ?

Print Friendly, PDF & Email

nissan-leaf-13Hormis le bruit des pneus, les voitures électriques sont complètement silencieuses, mais cela ne durera pas : la plupart des constructeurs envisagent de les « bruiter », peut-être tout bêtement avec le « vroum vroum » familier d’un moteur à combustion. Car leur silence les rend très dangereuses pour les piétons – surtout pour les aveugles.

Une étude de l’Université de Californie et de l’Association américaine des aveugles (National Federation of the Blind) de 2008 a conclu qu’une voiture électrique arrivant à 10 km/heure n’était repérable qu’à 20 mètres, au lieu de 100 mètres pour une voiture à essence.

Dès 2007, l’Association américaine des aveugles s’en était alarmée et demandait qu’on leur impose un niveau de bruit minimum. La Fédération japonaise des aveugles, elle aussi, a lancé un avertissement en juin dernier, car la majorité de ses membres se disant terrifiés par les nouveaux modèles hybrides, comme la Prius de Toyota, de plus en plus populaire au Japon, qui devient pour eux une menace quand elle passe sur moteur électrique.

Des alarmes musicales comme sur les portables

Aussi depuis le mois de juillet, le gouvernement japonais a mis sur pied un groupe de travail réunissant des constructeurs, des associations d’aveugles et des groupements de consommateurs pour imaginer comment rendre ces voitures plus bruyantes, soit en les « bruitant » avec des ronflements de moteurs, ou alors avec des alarmes musicales, de type sonneries de téléphones portables. « Nous cherchons encore la meilleure solution », avait indiqué un porte-parole de Toyota Motor. Le groupe devrait faire des propositions d’ici fin 2009.

Les nouveaux “bruits” pourraient être installés sur les modèles hybrides de Toyota dès 2010, peut-être couplées à des radars pour repérer les piétons. Ces derniers ne s’allumeraient que lorsque la voiture roule lentement, une approche faite pour les rues encombrées de piétons.

De même les ingénieurs de Nissan travaillent à rendre plus bruyante la future Leaf électrique (photo). Après avoir consulté des compositeurs de musiques de films, ils ont retenu l’idée d’un son strident qui rappelle celui des voitures volantes dans « Blade Runner », le film de Ridley Scott. Il ne se déclencherait que lorsqu’on roule à moins de 20 km/h car, au-dessus le bruit des pneus suffirait à repérer la voiture.

Dès mars 2008, courait la rumeur que le constructeur de voitures électriques américain Fisker envisageait pour sa Karma de faux bruits de moteur, qui, selon Henri Fisker, fondateur de la société, devraient représenter un croisement entre le ronflement d’une Formule 1 et le moteur d’un vaisseau spatial. Et chez BMW on s’interroge sur la possibilité que chacun télécharge ses propres «sons pour voitures ».

Le bruit d’un vaisseau spatial

Autre hypothèse, la future E-up ! électrique de Volkswagen, promue comme la Coccinelle électrique du XXIème siècle, pourrait être dotée du ronflement de son ancêtre du XXème.

De même, la Smart Brabus électrique inclut un générateur de bruit (une sorte de radio à bord) qui émet soit le bruit d’un moteur à combustion classique, soit celui d’un vaisseau spatial, version Star Wars (voir la vidéo).

Circulent aussi déjà au Japon des bruiteurs à embarquer à bord qui offrent 16 sons différents — des miaulements, des « boing » ou encore qui répètent « Pardon, Pardon » pour qu’on lui laisse la place.

Article précédentDeals du 12 au 19 octobre 2009: les Européens se battent, Sarkozy au coin du feu
Article suivantLe Fonds Chaleur monte en puissance