Bientôt un retour en Bourse pour les cleantech françaises ?

Print Friendly, PDF & Email

L’embellie des marchés boursiers commence à donner des idées aux entreprises des énergies renouvelables françaises. Alors que CPC-Solabios, spécialisée dans l’installation de toits solaires, compte entrer sur le marché libre de la Bourse de Paris courant 2009, le producteur d’énergie verte Aerowatt pense à son tour faire appel à la Bourse, mais plutôt en 2010. Et Strategeco Solar, plus connu sous le nom de sa principale marque, Eneovia, qui est déjà cotée au marché libre, non seulement augmente son capital mais compte passer à la vitesse supérieure en se cotant sur Alternext. 

Aerowatt est l’une des rares sociétés du secteur déjà cotées à Paris : elle s’est introduite sur le marché libre parisien en 2006, levant 17 millions d’euros. Jérome Billerey, le président du directoire, vient d’indiquer à l’agence Reuters qu’il envisage une nouvelle opération « en 2010 sous réserve des conditions de marché ». Il pourrait chercher à lever une centaine de millions d’euros, selon des analystes. En attendant, pour renforcer ses fonds propres et poursuivre ses investissements, la société étudie l’entrée d’actionnaires minoritaires au capital de ses centrales (jusqu’à 49,9%).

L’entreprise comptait 72 MW installés fin décembre, dont 69 MW d’éolien sur 22 centrales et 2,8 MW de solaire sur 17 sites. Elle table sur 38 MW supplémentaires cette année. Aerowatt se développe vite, mais les résultats tardent un peu : elle a enregistré en 2008 une perte nette de 1,5 million d’euros (contre une perte de 652 millions en 2007), et un résultat brut d’exploitation de 4,2 millions (+12,5%) pour un chiffre d’affaires de 7,6 millions (+7,8%). Elle espère être proche de l’équilibre en 2009, et positive en 2010

Pour trouver de nouveaux moyens, elle a déjà fait une augmentation de capital en 2008 auprès de ses actionnaires (Demeter Partners, Crédit Agricole Private Equity, Viveris Management et Financière de Champlain).

A citer encore les ambitions de Strategeco Solar (marque Eneovia), un développeur de centrales photovoltaïques, dont l’AG qui s’est tenue la semaine dernière a autorisé une augmentation de capital pouvant aller juqu’à 25 millions d’euros. La première tranche de cette augmentation de capital est en cours et devrait aboutir d’ici un mois et demi environ, a précisé un porte-parole de la société.

 Le groupe a aussi décidé en 2010 de transférer ses actions sur Alternext, la place boursière où se cotent les valeurs moyennes, plus importante que le marché libre, afin de disposer de « davantage de liquidités », selon le groupe.