Des millions pour deux installateurs solaires californiens, Borrego et Solar Power

Print Friendly, PDF & Email

borregoRien à voir avec des start-up  innovantes : les installateurs de systèmes solaires californiens Borrego et Solar Power Partners — des poseurs de panneaux solidement assis sur un business model éprouvé — ont tous deux récolté de gros fonds cette semaine. Comme si les investissseurs des cleantech se rabattaient sur des valeurs sûres.  Borrego Solar Systems a levé 14 millions de dollars et son rival Solar Power Partners a levé 32 millions de dollars.

Deux sociétés qui sont assez comparables, toutes deux aidées par les crédits d’impôts américains alloués aux panneaux solaires. Borrego, vétéran du secteur, s’appuie sur 20 ans d’expérience, tandis que SPP , plus récente, parie sur des formules de leasing innovantes.

Borrego, créé en 1980, l’un des plus gros installateurs de panneaux photovoltaïques aux Etats-Unis, n’a pas révélé le nom de son bailleur de fonds, précisant seulement qu’il s’agit d’une grosse société qui réalise un investissement stratégique, et non d’un venture capitalist. Borrego a réalisé un chiffre d’affaires de 60 millions de dollars en 2008 et dispose d’un carnet de commandes de 90 millions. Le groupe équipe surtout des écoles, des immeubles collectifs, des commerces ainsi que des bâtiments municipaux. C’était la 11ème société à plus forte croissance dans le secteur de l’énergie aux Etats-Unis en 2008, selon Inc.

Solar Power Partners, qui avait des assurances de financement de projets de 60 millions de dollars fin 2008, offre la particularité de rester propriétaire des panneaux posés (généralement sur des entreprises) et de revendre l’électricité pour le compte de ses clients. SPP avait déjà, fin septembre, levé 100 millions de dollars auprès notamment de  United Commercial Bank, Globespan Capital Partners, The Enlightened World Foundation, Carrelton Asset Management, Dry Creek Ventures, Silicon Valley Technology Group et Energy Investors Funds. La nouvelle levée de fonds de cette semaine s’est faite essentiellement auprès des mêmes, et se répartit entre financements de projets et nouveau capital.