Triplement du marché photovoltaïque en France

Print Friendly, PDF & Email

solaireLe marché français du photovoltaïque a triplé de taille en 2008 : 105 MW ont été installés, dont 75 en métropole et 30 dans les DOM-TOM, contre seulement 35 MW en 2007. La France dispose désormais d’un parc installé de 175 MW, selon un bilan du Syndicat des énergies renouvelables.

80% des installations concernent des panneaux PV pour les particuliers, qui bénéficient du tarif d’achat obligatoire et d’un crédit d’impôt. Porté par ces avantages, ce segment du marché connaît un décollage rapide et les perspectives pour 2009 des principales entreprises, dont le leader Evasol, sont très optimistes.

Les installations sur les grandes toitures (bâtiments commerciaux et industriels) ont également commencé à apparaître en 2008, et elles devraient se développer cette année grâce aux mesures annoncées par le gouvernement, et notamment l’instauration d’un tarif d’achat pour les entreprises.

De grandes centrales au sol ont également commencé à voir le jour, dont  celle de 7 MW mise en service en décembre par EDF EN dans l’Aude, la plus grosse installation de France métropolitaine. Et le gouvernement souhaite la construction d’au moins une centrale PV par région d’ici à 2011.

1 500 emplois directs ont été créés l’année dernière par les entreprises adhérentes au Syndicat des énergies renouvelables (70% du marché), qui prévoient autant d’embauches en 2009. Le nombre d’emplois directs de la filière s’élève aujourd’hui à plus de 4 000, quatre fois plus qu’en 2004. Le Grenelle de l’environnement prévoit un parc de 5 400 MW en 2020.

Malgré cette progression, la France reste très à la traîne au niveau européen. L’Espagne a installé 3,1 GW supplémentaires d’énergie solaire PV en 2008, selon la Commission nationale de l’énergie. Ce qui lui a permis de rafler la première place mondiale à l’Allemagne, qui disposait fin 2007 de 1,1 GW de solaire et en aurait installé 1,35 GW supplémentaire en 2008.