Toshiba entre dans le solaire

Print Friendly, PDF & Email

Le groupe japonais va devenir fournisseur et intégrateur d’équipements pour les installations photovoltaïques de taille industrielle.

Déjà présent dans l’énergie nucléaire, sous sa marque et via sa filiale américaine Westinghouse, Toshiba veut profiter de l’essor des grandes centrales solaires, qui se multiplient dans de nombreux pays comme en Chine, au Portugal et en Allemagne. Dans un communiqué, il estime que le marché mondial des installations solaires à grande échelle atteindra quelque 2 200 milliards de yens (17 milliards d’euros) en 2015, contre 1 200 milliards de yens en 2008.

Toshiba ambitionne de réaliser un chiffre d’affaires de 200 milliards de yens (environ 1,8 milliard d’euros) dans le solaire en 2015, soit 10% du marché mondial à cette échéance.

Le groupe ne fabrique pas de cellules PV, à la différence de ses compatriotes Sharp, Sanyo ou Mitsubishi, mais il compte sur ses compétences en matière d’ingénierie et de connectique et sur son savoir-faire acquis dans d’autres types de centrales électriques. Et il veut aussi devenir fournisseur d’une partie des composants qu’il fabrique déjà, comme les batteries.

A noter, Toshiba est également en pointe dans l’expérimentation de technologies de capture et stockage du carbone.