RWE monte en puissance sur le marché du carbone

Print Friendly, PDF & Email

Le groupe d’énergie allemand RWE accroît ses positions sur le marché de la compensation carbone : il vient d’acquérir 50% de la société Agrinergy, basée à Singapour et spécialisée dans la gestion de projets de réduction d’émissions de CO2, notamment dans les mécanismes de développement propres (MDP) certifiés par l’ONU dans le cadre du protocole de Kyoto.

Agrinergy propose un service intégré aux entreprises des pays industrialisés désireuses d’acheter des crédits carbone (CER), de l’identification des projets au montage financier. Elle emploie 20 salariés et travaille à Singapour, en Inde, Indonésie, Thaïlande et au Royaume-Uni. Ses chantiers de MDP couvrent un large éventail de secteurs, de la gestion des déchets de communes à des projets de petite taille dans les énergies renouvelables.

RWE a déjà une filiale qui s’occupe des MDP, RWE Power Climate Protection. Elle gère une centaine de projets de MDP en Chine, Inde, Egypte, Corée du sud, au Chili et au Vietnam. Ses projets MDP vont des centrales à biomasse à des chantiers d’efficacité énergétique dans le bâtiment. Les deux entités travailleront ensemble pour accroître le nombre de projets en portefeuille. L’objectif pour RWE est d’atteindre 90 millions de crédits carbone gérés à travers des projets de MDP durant la période 2008-2012.

La marché de la compensation carbone est aujourd’hui en plein essor. Beaucoup de grandes entreprises des pays industrialisés achètent des crédits carbone pour compenser leurs émissions de CO2 ou sont désireuses de le faire. Anticipant un boom, beaucoup d’acteurs prennent des positions, comme récemment les banques d’affaires Goldman Sachs et Morgan Stanley ou encore le français GDF Suez via le rachat de Econergy international.