Huit industriels vont plancher sur les bâtiments à énergie positive

Print Friendly, PDF & Email

Bouygues Immobilier vient de lancer un groupement d’intérêt économique (GIE) nommé « Enjeu énergie positive » en partenariat avec sept autres industriels de différents secteurs : Philips, Schneider Electric, Lexmark, Siemens, Sodexho, Steelcase et Tandberg. L’objectif consiste à explorer toutes les pistes technologiques permettant d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments dans leur phase d’exploitation : baisse de la consommation d’énergie et recours aux énergies renouvelables. L’optimisation du bilan carbone est également recherchée.

Parmi les thèmes de recherche : l’éclairage, la gestion de la consommation électrique de la bureautique, l’énergie solaire… Par exemple, aujourd’hui, pour un immeuble de bureaux standard, la consommation électrique pour l’éclairage est estimée à 25kWh/m2/an : l’objectif du GIE est d’atteindre les 8 kWh/m2/an.

Le groupement est doté d’un budget de 400 000 euros. Bouygues Immobilier aura en charge le pilotage des travaux de recherche et le partage sur l’état d’avancement des travaux. D’autres entreprises devraient rejoindre ce premier noyau d’entreprises mais le GIE sera limité à 15 membres.

Bouygues Immobilier a lancé en 2007 un projet de bâtiment à faible consommation d’énergie à Meudon, Green Office, livrable en 2010, qui prend en compte le fonctionnement du bâtiment mais aussi la consommation électrique des utilisateurs.