Intel Capital fait coup double dans les cleantech chinoises

Print Friendly, PDF & Email

Intel Capital, la branche de corporate venture du fabricant de semi-conducteurs, fait ses premiers investissements dans les cleantech en Chine avec deux deals simultanés. Elle vient de mettre 20 millions de dollars dans Trony Solar Holdings, société spécialisée dans les panneaux solaires à couche mince, qui va porter sa capacité de production à 105 MW et développer sa R&D. La seconde opération est un investissement – pour une somme non divulguée – dans NP Holdings, spécialisée dans les technologies de stockage de l’électricité pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

« Ces investissements démontrent l’engagement d’Intel Capital d’investir dans le monde entier et son intérêt stratégique pour les cleantech, a souligné Arvind Sodhani, président de la structure et vice-président d’Intel. Les technologies propres vont transformer le monde et le paysage de l’entrepreneuriat ».

Depuis dix ans, Intel Capital a déjà investi dans plus de 80 sociétés chinoises. Le marché des cleantech en Chine, où les besoins sont énormes compte tenu des problèmes de pollution, est vu par certains experts comme « le » marché du XXième siècle.