Un fertilisant concentré issu de la méthanisation 

Print Friendly, PDF & Email

Produire de l’énergie et du fertilisant. C’est la promesse du projet conduit par la chercheuse Irène Gonzalez-Salgado, membre du Toulouse Biotechnology Institute et du réseau Carnot 3BCAR, en association avec l’entreprise Nereus. Le projet, nommé Omix, ...

Accédez à l'article complet

GreenUnivers, le média des professionnels de la transition énergétique.

Je m'abonne
  • Une veille quotidienne de l'actualité
  • Des baromètres et data exclusifs depuis 2008
  • Des invitations à nos conférences
Déjà abonné ?
Je me connecte

Article précédentRWE plus sélectif dans l’éolien en mer, écarte l’Italie et Taïwan
Article suivantAutoconsommation solaire : MyLight150 signe une levée de 100 M€