Ademe, Bpifrance, CEE… : l’Inspection des finances veut rationaliser

Print Friendly, PDF & Email

“Un catalogue de dispositifs moins nombreux, de taille critique, visibles au plan national et stables dans le temps” et l’Ademe comme tour de contrôle en la matière. Telle est la synthèse des recommandations de l’Inspection générale des finances (IGF) dans son rapport sur les aides à la transition écologique des consommateurs, entreprises ...

Accédez à l'article complet

GreenUnivers, le média des professionnels de la transition énergétique.

Je m'abonne
  • Une veille quotidienne de l'actualité
  • Des baromètres et data exclusifs depuis 2008
  • Des invitations à nos conférences
Déjà abonné ?
Je me connecte

Article précédentAutoconsommation solaire : MyLight150 signe une levée de 100 M€
Article suivantUn nouveau projet hydroélectrique sur le Rhône, déjà contesté