La région Sud lance Terra Nea, confié à Andera Infra

Print Friendly, PDF & Email
La plupart des régions de France se sont dotées d’un fonds d’investissement, certaines très tôt comme la Bretagne en 2011 avec Breizh Energie. La région Sud s’équipe à son tour d’un tel outil, baptisé Terra Nea, avec d’assez gros moyens.

La plupart des régions de France se sont dotées d’un fonds d’investissement dans les infrastructures, certaines très tôt comme la Bretagne en 2011 avec Breizh Energie. La région Sud s’équipe à son tour d’un tel outil, baptisé Terra Nea, avec d’assez gros moyens. Il est orienté vers la transition énergétique mais pas seulement, puisque des projets d’économie circulaire pourront être soutenus. Comme l’explique Bernard Kleynhoff, élu du conseil régional en charge du développement économique, Terra Nea vise à soutenir des initiatives 100% locales et à combler les « trous dans la raquette » des investisseurs. C’est-à-dire à proposer des apports entre ...

Article précédentUne fondation du parc éolien de Fécamp percutée par un navire
Article suivantL’agenda de la transition énergétique