« La loi de finances rectificative limite nos investissements dans les EnR » [TE38]

Print Friendly, PDF & Email
Bertrand Lachat (Crédit : TE 38)

Entretien avec Bertrand Lachat, président du syndicat d’énergie TE38 –

Quatrième volet de notre série d’entretiens avec des syndicats d’énergie : TE38 regroupe 471 collectivités locales du département de l’Isère. Avec un budget annuel de 47,6 M€, il pilote depuis des actions dans les énergies renouvelables et la rénovation énergétique. Son président Bertrand Lachat présente à GreenUnivers les priorités du syndicat.

GreenUnivers : face à la crise énergétique, TE38 est-il prêt à accélérer le développement des énergies renouvelables ?

Bertrand Lachat : nous avons créé notre SEM*, Energ’Isère, en 2019. Elle est encore toute jeune. Elle a vocation à financer le développement de projets d’énergies renouvelables, pour l’instant plus particulièrement dans le photovoltaïque. Le solaire est l’énergie renouvelable la plus simple à adapter au territoire et la moins compliquée à gérer en termes d’acceptabilité. Mais nous nous intéressons aussi à ...

 

Article précédentCrise énergétique : les 5 mesures d’urgence de Bruxelles
Article suivantUne première opération dans l’éolien pour Eoden