Une poudre « magique » pour transporter l’hydrogène

Print Friendly, PDF & Email
(c) – Pixabay

Des chercheurs de l’Université de Deakin, en Australie, ont mis au point un procédé de séparation et stockage de gaz qui pourrait avoir des applications utiles dans le transport de l’hydrogène. L’équipe de scientifiques a réussi à faire absorber les molécules de gaz hydrocarboné par du nitrure de bore en poudre, composé chimique inoffensif, à l’aide d’un moulin à billes.

En faisant tourner le moulin à haute vitesse, à température ambiante, l’action ...

Article précédentL’agenda de la transition énergétique