Un navire alimenté à l’hydrogène solide aux Pays-Bas

Print Friendly, PDF & Email
Crédit : H2Ships

Le futur bateau de service du port d’Amsterdam a trouvé son constructeur. A l’issue d’une procédure d’appel d’offres lancée en mars, ce sont les Next Generation Shipyards de Lawersoog (Pays-Bas) qui seront chargés de la fabrication de ce qui est présenté comme le premier navire au monde à être propulsé par de l’hydrogène stocké sous forme solide. Baptisé Neo Orbis, il devrait démarrer ses essais en juin 2023 pour aller remplacer le navire utilisé aujourd’hui pour montrer aux clients du port ses infrastructures ainsi que les canaux de la cité.

Un carburant innovant

Pour naviguer, Neo Orbis se servira de l’électricité produite par une pile à combustible alimentée avec du borohydrure de sodium (NaBH₄). Il s’agit d’une poudre ...

 

Article précédentUne poudre « magique » pour transporter l’hydrogène
Article suivantEolien en mer : une première zone à l’étude en Australie