Cagnotte EnR : déplafonnement contre revalorisation des tarifs ?

Print Friendly, PDF & Email

Aucune communication officielle de la part de la Direction générale de l’énergie et du climat mais tous les développeurs en parlent. Le déplafonnement des surprofits des énergies renouvelables pourrait s’appliquer à partir du 1er avril et jusqu’au 31 décembre 2022.

Ce déplafonnement, c’est-à-dire la fin du plafonnement de montants que les producteurs devaient reverser à l’Etat en cas d’envolée des prix de l’électricité, ne concerne qu’une faible partie des contrats. Il s’agit en grande majorité des contrats avec compléments de rémunération de 2016 et 2017 issus des appels d’offres, aussi bien en solaire, qu’en éolien ou en hydroélectricité. Jusqu’à présent, l’Etat mettait la main à la poche pour compléter le prix de marché jusqu’à un prix cible, 72 €/MWh pour les contrats de rémunération 2017 dans l’éolien par exemple. Mais aujourd’hui, avec l’augmentation des cours – 230 €/MWh en moyenne sur le premier ...

Article précédentPermis EnR réduit à un an : les administrations vont devoir recruter
Article suivant« Des marchés de taux volatils au moins jusqu’à la fin de l’année » [Eiffel]