Agrivoltaïsme : Ombrea met en garde contre les « projets alibi »

Print Friendly, PDF & Email
@Ombrea

Ombrea, start-up de l’agrivoltaïsme, est présente au Salon de l’Agriculture qui se tient à Paris cette semaine. L’entreprise poursuit le développement de ses projets et observe d’un œil attentif les travaux de réglementation qui entourent son activité. Elle milite pour une définition stricte de l’agrivoltaïsme pour éviter des « projets alibi » qui terniraient l’image de la filière.

Agriculture prioritaire

Le constat est unanime : l’énergie solaire est un axe central de la stratégie française en matière d’énergies renouvelables et le besoin de foncier est crucial pour atteindre les objectifs. La question de l’utilisation des terres agricoles ...

Article précédentLes logements énergivores surtout occupés par les revenus moyens et supérieurs
Article suivant« L’hydrogène devient une activité très concurrentielle » [Qair]