Les logements énergivores surtout occupés par les revenus moyens et supérieurs

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Les logements passoires énergétiques ne sont pas occupés en majorité par des ménages à faible revenu. C’est même l’inverse : 58% des logements à l’étiquette énergétique F et G, soit 17% des résidences principales en France, sont habités par des personnes à revenus intermédiaire ou élevé. C’est l’une des surprises de l’analyse faite par l’opérateur de travaux de rénovation thermique Effy à partir des données de l’Observatoire national de la rénovation énergétique (ONRE), créé par les pouvoirs publics en 2019.

Autre idée reçue invalidée par les chiffres : ces logements énergivores sont en majorité occupés par leurs propriétaires, à ...

Article précédentInnovent inaugure une éolienne surélevée et allégée
Article suivantAgrivoltaïsme : Ombrea met en garde contre les « projets alibi »