Comment ACT Commodities compte se renforcer dans les CEE

Print Friendly, PDF & Email
@Corporate finance institute

« Un guichet unique du zero net » : c’est ainsi qu’ACT Commodities résume son avenir en une formule et par la voix de David Maarek, PDG de la filiale française de cet important négociant en produits environnementaux. Basé et créé en 2009 aux Pays-Bas, il est devenu un gros protagoniste du commerce des crédits carbone, des garanties d’origine, des certificats d’économies d’énergie, des garanties de capacité : « en tout, nous traitons 80 produits environnementaux dans une quarantaine de pays », précise Cyrille Scemama, manager en poste à Amsterdam. 

Cette société de 280 personnes valorisée à plus d’1Md$ cet été lors de l’arrivée au capital de l’investisseur américain Bridgepoint s’est installée en France en mars 2019. Une dizaine de collaborateurs y déclinent l’approche d’interlocuteur unique en décarbonation complète prônée par la maison-mère, avec pour point d’entrée chez les clients, les opérations BToB sous certificats d’économies d’énergie.

Mouvement vers l’origination

ACT Commodities gère 40 TWh cumac ...

Article précédent2021, grand cru pour les EnR malgré des vents contraires [AIE]
Article suivantEnedis adapte son cahier des charges avec les opérateurs de flexibilités