Prix de l’énergie : volatilité jamais vue, solaire additionnel recherché

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Vattenfall)

« Nous avons battu plusieurs records absolus sur le prix des contrats à terme ces dernières semaines. Nos producteurs ont « fixé » une partie de leurs volumes à des prix très intéressants, y compris pour 2023 et 2024 où l’on a pu atteindre 90 €/MWh », constate Bénédicte Vignoboul, directrice des renouvelables et des PPA chez le commercialisateur GazelEnergie, présente au Colloque national éolien. Certains exploitants ont déjà vendu la moitié de la production prévue à ces échéances.

Les prix sont encore plus exceptionnels pour 2022, avec des niveaux autour de 130 €/MWh contre 50 €/MWh en début d’année. La tentation est grande de vendre la totalité des volumes. GazelEnergie propose ...

Article précédent« L’éolien est visible et c’est une bonne chose » [N. Wolff]
Article suivantHynamics a investi 8,5 M€ dans sa première station H2 à Auxerre