« L’éolien est visible et c’est une bonne chose » [N. Wolff]

Print Friendly, PDF & Email
Nicolas Wolff, FEE (@JPP)

« Le match de la transition énergétique n’est pas encore joué. La campagne présidentielle et celle des législatives seront des moments importants pour notre filière et pour répliquer aux attaques contre l’éolien », a prévenu Nicolas Wolff à l’ouverture du Colloque national éolien, organisé par France Energie Eolienne (FEE) qu’il préside. Ces attaques, il les estime proportionnelles à la place croissante de l’éolien dans le mix électrique français. Au lieu de les subir ou tenter de les éviter, Nicolas Wolff, qui est aussi le dirigeant de Boralex Europe, préfère assumer : « nous sommes visibles (dans les paysages, NDLR) et c’est une bonne chose. Nous ne devons pas avoir le syndrome de l’imposteur, nous sommes légitimes et incarnons le sens de l’histoire ».

L’éolien correspond en tous cas à ...

Article précédentVite vu
Article suivantPrix de l’énergie : volatilité jamais vue, solaire additionnel recherché