La BEI s’intéresse de plus en plus aux fonds propres 

Print Friendly, PDF & Email
(c) BEI

La Banque européenne d’investissement (BEI) se positionne comme le principal bras financier de l’UE pour financer la transition écologique. Ses 70 Mds€ investis chaque année, font de cette institution la plus grande banque publique du monde, devant la Banque mondiale. L’année dernière, la France a été le deuxième principal bénéficiaire de la BEI derrière l’Italie avec 10 Mds€ investis dans le pays. Si l’essentiel de l’activité de la BEI se concentre sur des opérations de dette, la banque s’aventure de plus en plus dans le financement en quasi-fonds propres. Une tendance qui devrait se renforcer à l’avenir, notamment à l’initiative de la présidence française de l’Union européenne.

Recapitaliser les entreprises

Connue pour financer en dette les grands projets d’infrastructures, la Banque européenne d’investissement peut également soutenir directement les entreprises dans le cadre de ...

Article précédentCEE : les prix au plus bas, remontée peu probable à court terme
Article suivantChaleur EnR : Agronergy rachetée, les citoyens récompensés