TenneT teste les flexibilités à très fine échelle

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

TenneT va tester une plateforme virtuelle d’équilibrage mise au point par GreenCom Networks. Le gestionnaire de réseau a le contrôle d’un portefeuille diversifié de moyens de flexibilité tels que des batteries, des stations de recharge pour véhicules électriques, mais aussi des panneaux solaires, des pompes à chaleur et des chauffe-eaux électriques.

Vérifier la faisabilité

A cheval entre les Pays-Bas et l’Allemagne, TenneT est directement concerné par les congestions qui peuvent survenir lorsque les énergies renouvelables produisent à plein régime. Pour y faire face, le GRT a ...

Article précédentRénovation énergétique : le secteur de la santé ausculté
Article suivantUn data center d’Amazon retoqué en partie pour raison énergétique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here