Ces obligations d’achat qu’EDF n’a plus à verser

Print Friendly, PDF & Email
(c) Réservoir Sun

En France, lorsqu’une installation d’énergie renouvelable a obtenu un tarif sous obligation d’achat, il revient à EDF de verser la rémunération au producteur. Cette affirmation n’est plus vraie, bien que dans les faits, quasiment toutes les centrales EnR du pays passent encore par l’intermédiaire de l’ancien monopole public. Depuis la loi de 2015 pour la Transition énergétique et la croissance verte, les exploitants sous OA peuvent choisir de vendre leur électricité à un autre fournisseur. Des contrats d’obligation d’achat cumulant quelques centaines de GWh ont déjà changé de mains.

12 candidats aux OA

Le législateur a pris ses précautions sur ce dossier. Il ne s’agit pas ...

Article précédentKocliko optimise le chauffage collectif
Article suivantLe Fonds chaleur délégué aux régions ?