Un nouveau métier : conseil en green corporate PPA

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Boralex)

L’émergence des contrats d’achat en gré à gré d’électricité renouvelable suscite de nouveaux besoins d’accompagnement indépendant. Les majors du conseil en stratégie et transactions l’ont bien compris, à l’image de PwC, offensif sur le sujet. Mais aussi les industriels comme Schneider Electric. Le spécialiste de la gestion de l’énergie a par exemple constitué le réseau NEO (New energy opportunities) pour familiariser les entreprises avec l‘achat d’énergie verte et leur proposer une expertise en green CPPA*.

A côté de ces géants se déploient des spécialistes indépendants comme Orygeen, conseil par exemple d’Orange depuis 2018, la firme de télécoms ayant désormais signé trois contrats. La prestation consiste à aider à mener l’appel d’offres et sélectionner le lauréat, à bien définir les profils de production et de consommation. Mais aussi à s’assurer que les parties se comprennent et, entre autres, que l’acheteur perçoit les contraintes du producteur et du financeur. Sous cet angle, au delà de la fixation d’un prix, la démarche vise à trouver un accord sur la répartition des risques de part et d’autre : « les grands corporate tombent des nues ...

Article précédentSolaire flottant : Boralex se jette à l’eau
Article suivant« FiveT servira de catalyseur sur le marché de l’hydrogène » [Pierre-Etienne Franc]