RE 2020 : les opposants se tournent vers les parlementaires

Print Friendly, PDF & Email
© Assemblée Nationale

Les protestations contre le projet de réglementation thermique dans les bâtiments neufs dit RE 2020 ressemblent de plus en plus à une levée de boucliers. Dernière manifestation en date : cette lettre adressée aux parlementaires et consultable ci-dessous. Elle a la particularité de réunir 17 signataires aux positions en général différentes voire antagonistes. Pour les besoins de la cause, l’Institut Négawatt, le Cler-Réseau et Amorce y défendent les mêmes arguments que l’Association française du gaz (AFG), France Gaz Liquide et l’association des professionnels du chauffage à eau chaude. 

Les raisons de cette alliance inédite sont en revanche connues : la crainte unanime que la nouvelle réglementation exclue « un grand nombre d’énergies, au profit majoritairement des solutions de chauffage électrique (…) dès 2021 pour le logement individuel et à partir de 2024 pour le logement collectif », ...