Hydrogène : Lhyfe vise une tonne/jour dès 2022

Print Friendly, PDF & Email
(@Lhyfe)

Le développeur-producteur d’hydrogène d’origine renouvelable nantais Lhyfe ne se contente pas de lancer la construction de sa première usine et centre de R&D à Bouin en Vendée, chose faite depuis samedi dernier avec un investissement de 6 M€. Il s’implante aussi en Allemagne et se prépare à le faire en Espagne, en Italie, au Portugal et en Europe du Nord. Un premier bureau a été ouvert à Kehl à la frontière franco-allemande ; les premiers contrats sont en bouclage, avec des industriels et des collectivités locales, pour alimenter de futures flottes H2.

Le sujet est confié ...

Article précédentLa filière effacement s’organise pour répondre présente cet hiver
Article suivantEDF Re investit dans une start-up française du solaire hors-réseau